L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Le projet de réacteur PBMR mal parti

La démission soudaine du PDG, Jaco Kriek, de la compagnie risque de donner le coup de grâce au projet de ce réacteur de nouvelle génération de petite taille, qui devait permettre de résoudre en partie la crise énergétique que traverse l’Afrique du Sud. Dernièrement le gouvernement a annoncé une coupe drastique de son financement et la compagnie n’a pas réussi à attirer suffisamment de fonds privés. La mise en sommeil de ce projet va entraîner le licenciement de 600 personnes. Un groupe ministériel devrait décider du sort de ce projet sur lequel l’Afrique du Sud travaille depuis une dizaine d’années et qui concentre un savoir et une expertise de très haut niveau dans le domaine de l’énergie nucléaire civile. L’énergie nucléaire fait partie des projets du gouvernement et la Ministre de l’énergie avait annoncé la construction d’une centrale de 20 000MW pour 2020. Avant son départ, Jaco Kriek a fait un vibrant plaidoyer pour le projet PBMR en déclarant qu’il serait« fou » que l’Afrique du Sud n’exploite pas ce savoir technologique pour résoudre ses problèmes d’approvisionnement électrique et pour l’exportation. Source Business Day .


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP