L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Sida : le vent du changement en Afrique du Sud

Le gouvernement sud-africain a adopté une nouvelle attitude face à la pandémie du sida et reconnaît publiquement la gravité de la situation, les besoins des malades et de leurs familles. Le Président Zuma a décidé de faire un test de séropositivité pour marquer la journée internationale de lutte contre le sida, mais aussi pour montrer symboliquement l’engagement du gouvernement. Les années de déni de l’ancien Président Mbeki ont causé la mort d’au moins 300 000 personnes, ont fait des milliers d’orphelins et fait perdre globalement 12 ans d’espérance de vie aux Sud-africains. Devant l’ampleur de la catastrophe humaine, certains ont même avancé i’idée de faire comparaître Thabo Mbeki devant la justice pour génocide. Le Ministre de la santé a confirmé que le niveau d’infection par le VIH était une urgence sanitaire nationale et que le nombre de morts dues au sida dépasse de loin celui de la mortalité criminelle ou accidentelle. L’objectif est de donner les traitements par les antirétroviraux à 80% des malades qui en ont besoin et de réduire de moitié la contamination d’ici 2012. Tous les syndicats ont manifesté d’une manière ou d’une autre leur soutien à la campagne qui s’engage pour faire reculer la pandémie qui a un impact sur tous les aspects de la vie des individus, des familles, de la société et de l’économie sud-africaine. Source Cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie


Afrique du Sud : les élections auront lieu au mois de mai 2019




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP