L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

L’armée sud-africaine et son personnel séropositif

Depuis des années le syndicat des forces de sécurité sud-africaines (Sasfu) se battait pour le droit des personnes infectées par le Vih d’être recrutées dans l’armée et de suivre une carrière normale avec les mêmes promotions. En mai 2007, il avait eu recours aux tribunaux pour dénoncer le caractère inconstitutionnel de la discrimination pratiquée par le ministère de la défense. Pour plaider sa cause, SASFU avait obtenu l’aide de l’organisation Aids Law Project, dont le responsable Mark Heywood, professeur d’université et militant renommé, a démontré que rien ne permettait d’affirmer que la contamination par le Vih rendait une personne physiquement ou mentalement déficiente. Le cabinet vient d’approuver une nouvelle politique pour le recruitement et le déploiement des personnes séropositives dans les forces armées sud-africaines. Une victoire qui complète le changement d’attitude des autorités sud-africaines après le discours du Président Jacob Zuma qui reconnaît l’ampleur de la pandémie et affirme sa volonté de tout mettre en œuvre pour la combattre. C’est une victoire majeure pour l’Afrique du Sud, mais aussi un modèle pour toutes les armées du monde, affirme ALP qui se bat depuis 15 ans pour la reconnaissance des droits du personnel séropositif des forces de sécurité. Cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie


Afrique du Sud : les élections auront lieu au mois de mai 2019




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP