L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Corruption et voitures de luxe

Alors que le gouvernement de Jacob Zuma avait promis de faire de la lutte contre la corruption et la chasse aux dépenses extravagantes des membres du gouvernement une priorité, l’achat d’une luxueuse BMW 750i de plus d’un million de rands par Blade Nzimande défraie la chronique et d’autant plus que Blade Nzimande est ministre de l’enseignement supérieur et aussi secrétaire général du Sacp. Les titres des journaux ne manquent pas d’y faire allusion et de citer le ton moralisateur des discours passés du communiste qui vouait aux gémonies « la gloutonnerie et la corruption du capitalisme ». Les explications embarrassées pour dire que cet achat était indispensable pour des raisons de sécurité n’ont pas réussi à convaincre. Cet achat un peu « bling bling » n’est pas le seul des nouveaux membres du gouvernement, deux autres ministres se sont fait épinglés pour goût immodéré des voitures de luxe, le Ministre de la communication a dépensé 2,4 millions de rands et la Ministre de l’éducation 1,8 million de rands pour des achats de véhicules très haut de gamme. Ce goût du luxe semble tout à fait étrange pour un gouvernement qui se dit préoccupé par le sort des plus pauvres. En dépit des envolées verbales des dirigeants contre la corruption et les dépenses extravagantes au frais des contribuables, il semble bien que la saga du « cargate » continue.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Zimbabwe : le Président Mnangagwa n’ira pas à Davos


Mozambique ou comment ruiner un pays africain


Jacob Zuma devra payer ses frais de justice


Tanzanie : un barrage hydroélectrique dans un site classé patrimoine mondial de l’Unesco




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP