L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Malaise dans l’armée sud-africaine

Après une manifestation de soldats mécontents de leurs salaires et de leurs conditions de travail qui a dégénéré en bataille rangée avec la police, 460 soldats viennent de recevoir une lettre de renvoi de la part du ministère de la défense. Ils ont dix jours pour faire appel, indiquer où ils se trouvaient le jour de la manifestation illégale et donner des motifs valables pour leur maintien dans les forces armées. La Ministre de la défense, Lindiwe Sisulu avait qualifié la conduite des soldats « inconvenante » et mettant la nation en danger. L’intégration des combattants des mouvements de libération MK et APLA, dans les forces armées sud-africaines à partir de 1994 laisse un goût amer à ceux qui ont combattu pour mettre fin au régime d’apartheid. La plupart n’ont pas eu de promotion depuis leur intégration et leurs salaires sont dérisoires. La possibilité pour un soldat de se syndiquer et de défendre ses droits comme la constitution le reconnaît à tout citoyen sud-africain est un débat qui jusqu’à l’explosion de colère récente n’a pas encore été clairement tranché, d’où une frustration et une grogne grandissantes chez les sans grades. Source Cosatu Media Monitor

.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP