L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Faut-il un ministère pour les femmes, les enfants et les handicapés ?

Pour la première fois depuis 1994, l’Afrique du Sud s’est dotée d’un ministère chargé de veiller sur les femmes, les enfants et les handicapés. Une association qui fait débat parmi les féministes. Frene Ginwala, ancienne Présidente de l’Assemblée, est monté au créneau en déclarant que ce ministère ne faisait que cacher la domination masculine et conforter le patriarcat en considérant les femmes comme des personnes « vulnérables » comme les enfants et les handicapés. Colleen Lowe Morna, responsable de Gender Links, partage ce point de vue :« les femmes sont des adultes ». L’universitaire Sheila Meintjes est opposée à la création d’un ministère de d la femme car « les femmes ne sont pas seulement victimes de discrimination, elles sont victimes d’oppression. Les femmes ne sont pas des personnes vulnérables, elles demandent l’égalité ». Une femme, membre de la Commission sur le genre estime qu ‘en mettant les femmes, les enfants et les handicapés dans le même ministère, on perpétue l’idée que les femmes ont besoin de protection. Jessie Duarte, porte-parole de l’Anc riposte à ces critiques en déclarant que la ministre Noluthando Mayende- Sibiya a accepté ce poste et se dit prête à relever le défi des trois composantes de son ministère. Source Business Day

.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP