L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Zimbabwe : les magasins sont pleins, mais les porte-monnaie sont vides

Les étagères des magasins offrent une large variété de produit, mais il n’y a pas la queue aux caisses. « C’est un luxe d’acheter » constate une mère de famille qui vient d’acheter du pain. Avec des salaires moyens de 100 dollars US, alors que le seuil de pauvreté est fixé à 430 dollars, la grande majorité de la population continue à dépendre de l’aide internationale pour assurer ses besoins alimentaires. Pour les plus riches , évidemment , c’est un grand changement , ils peuvent choisir entre toute une gamme de produits importés. Ils peuvent payer leurs achats en dollars US ou bien en rands sud-africains, la monnaie locale ayant été abandonnée car elle n’avait plus aucune valeur. Les choses vont mieux depuis que le gouvernement d’unité a été mis en place, mais pour la majorité des Zimbabwéens la vie quotidienne est toujours aussi difficile tant que ce gouvernement n’aura pas le soutien international pour remettre l’économie sur ses pieds.

"


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP