L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Rien ne va plus à la télévision sud-africaine

La crise qui couve depuis des mois au sein de la société nationale de l’audiovisuel (SABC) éclate au grand jour avec l’organisation de manifestations publiques des personnels et de leurs syndicats, des écrivains, acteurs, musiciens et producteurs de programmes qui se sont réunis dans une Coalition de crise de la SABC. À cause de problèmes financiers permanents, la SABC n’a pas payé les cachets et salaires qu’elle doit à tous ses partenaires, alors que les programmes ont été diffusés depuis longtemps. En plus de cette situation financière désastreuse, la direction se révèle incapable de remplir sa tâche de service public de l’audiovisuel. Des querelles de personnes, des nominations de complaisance ont fait de la SABC un outil incapable de donner une information honnête et objective, trop souvent les programmes se contentent de refléter les intérêts d’une minorité et ignore les besoins d’information et de divertissement de l’ensemble de la population. La Coalition exige une transformation profonde de la SABC, la fin des tractations secrètes et manipulations pour la nomination des membres du conseil d’administration. Elle demande la dissolution immédiate de ce conseil qui n’a aucune légitimité et la nomination d’un conseil intérimaire. Si ces demandes ne trouvent pas de réponse rapide, les écrans resteront noirs et les radios muettes. Cosatu Media Monitor

.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP