L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Les taxis de Johannesburg ne sont pas contents

La question des transports urbains est un défi majeur pour les grandes villes sud-africaines et les solutions nouvelles risquent de mécontenter les compagnies de taxis collectifs privés qui assurent un tiers des transports quotidiens pour la seule ville de Johannesburg et les townships périphériques où résident la grande majorité de la population. Le nouveau système, Reya Vaya transport rapide de bus (BRT) pourraient mettre fin à l’activité de 550 taxis dès sa mise en service partiel le 1er juin prochain. Le gouvernement et les compagnies de taxis ont eu beaucoup de mal à s’entendre, même si le Ministre des transports a fait miroiter tous les avantages d’une collaboration entre toutes les parties. Les taxis ont une longue tradition de rivalités qui pouvaient dégénéraient en batailles rangées d’une extrême violence. Certaines compagnies ont accepté de jouer le jeu des transformations proposées par les autorités, mais beaucoup voient dans celles-ci la fin de leur commerce très lucratif et vont manifester leur mécontentement dans la rue. Source Business Day


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP