L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Zimbabwe : le sommet extraordinaire de la SADC est un échec

Le Mdc a exprimé sa déception après ce sommet pour rien. Dans sa déclaration Morgan Tsangirai, le dirigeant du Mdc fustige les chefs d’Etat qui n’ont pas eu le courage « de regarder Robert Mugabe dans les yeux et de lui dire qu’il avait tort ». Pour le Mdc, le gouvernement d’unité nationale ne peut pas être formé tant que le Zanu-PF refuse de respecter les engagements qu’il avait pris au mois de septembre. Le principe d’une répartition juste des postes ministériels entre les deux partis est bafoué ainsi que les autres points d’accord par Robert Mugabe et son parti qui s’arrogent les postes de la défense et de la sécurité d’état. Pour le Mdc qui a gagné les élections cette arrogance et ce manque de sincérité prolonge les souffrances du peuple du Zimbabwe. Ce sommet est une occasion manquée de régler la crise qui laisse le pays dans l’incertitude, une situation dangereuse qui peut dégénérer. Le Mdc en dépit de sa déception espère encore qu’un partage équitable du pouvoir pourra se faire rapidement. De son côté, le Congrès des syndicats du Zimbabwe, le Zctu, se déclare peu surpris par l’échec de ces discussions, seule une Autorité de transition peut sortir le pays de la crise. Pour le Zctu, les positions des deux partis, d’un côté le Zanu-PF et de l’autre le Mdc sont comme « l’huile et l’eau » totalement irréconciliables.Source Cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP