L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Pas de pitié pour les assassins de Chris Hani


Clive Derby-Lewis and Janusz Walus ont été condamnés à mort pour le meurtre de Chris Hani, le 10 avril 1993. La peine de mort a été commuée en prison à vie en 1995, l’Afrique du Sud ayant alors aboli la peine de mort. Selon la loi, les condamnés à la prison à vie peuvent obtenir une libération conditionnelle à l’âge de 65 ans s’ils ont accompli au moins 20 ans de leur peine. Derby Lewis est âgé de 72 ans et il a passé 15 ans en prison, ce qui le rend éligible pour une libération conditionnelle. L’annonce de cette possible libération a provoqué la colère du SACP, de la Ligue des jeunes communistes et de la Ligue de la jeunesse de l’ANC qui estiment que les assassins de cet acte ignoble n’ont droit à aucune clémence, sauf « s’ils disent toute la vérité et révèlent qui était impliqué dans la planification et l’exécution du Camarade Hani ». Abattu devant la porte de sa maison, Chris Hani, dirigeant du SACP et de l’ANC était très populaire en particulier auprès des jeunes et il était considéré comme le dauphin de Nelson Mandela. Toutefois, il semble que cette libération n’aura pas lieu. Source Cosatu. Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP