L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

La Zambie et la Chine

En cinq ans, la Chine a investi plus de 500 millions de dollars dans les mines et d’autres secteurs en Zambie. Cette présence affirmée en particulier dans les mines de cuivre avait créé un sentiment anti-chinois chez les mineurs zambiens qui accusaient leurs patrons asiatiques de faire peu de cas de la sécurité, des conditions de travail et des salaires. Après la mort du Président Levy Mwanawasa, des élections vont avoir lieu en novembre 2008 et le candidat de l’opposition Michael Sata a promis d’accueillir les nouveaux investissements chinois et de protéger les intérêts de tous les investisseurs étrangers dans le pays, discours diamétralement opposé à celui qu’il tenait pour les élections présidentielles de 2006. Le parti au pouvoir a choisi son candidat, Rupiah Banda, un diplomate, mais aussi un hommes d’affaires dont l’entreprise fournit du matériel d’équipement pour les mines de cuivre et qui a assuré qu’en cas de victoire, la même politique favorable aux investissements chinois serait poursuivie.Source Business Day


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie


Afrique du Sud : les élections auront lieu au mois de mai 2019




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP