L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

La mort plutôt que d’admettre être séropositive

Une jeune femme d’un village de la province du Cap oriental a préféré donner la mort à ses quatre enfants avant de se suicider à la suite de rumeurs qui l’accusaient d’être séropositive. Dans une lettre, elle expliquait qu’elle ne pouvait plus vivre « parce que la communauté se moque de moi, m’humilie, moi et mes enfants parce qu’ils disent que nous sommes seropositifs ». Elle est morte sans savoir si elle était infectée ou pas car après avoir fait le test, elle a eu trop peur d’aller chercher les résultats. Cette tragédie montre à quel point la stigmatisation et la discrimination envers les malades infectées par le VIH restent fortes. Pourtant des efforts considérables sont faits dans cette zone rurale où depuis 2003 plus de 3OOO personnes ont accepté de faire les tests, mais beaucoup reste encore à faire. Source Tac .”

.

Voir en ligne : TAC


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le prix du pain augmente de 60% au Zimbabwe


Jacob Zuma et Thalès enfin devant la justice sud-africaine


Le Zimbabwe manque d’eau comme toute l’Afrique australe


Les femmes toujours victimes du VIH/sida




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP