L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Afrique du Sud : Financement des partis politiques

La troisième conférence anti-corruption qui a réuni des représentants du monde des affaires, des partis politiques et de la société civile vient de demander que le financement des partis politiques soit rendu public pour éviter la corruption. Tous les partis politiques ont été mêlés à des affaires de corruption, pas seulement l’ANC, Jacob Zuma ou Thabo Mbeki qui est présumé avoir reçu 30 millions de rands d’une société allemande d’armement et dont il aurait reversé 28 millions à l’ANC et 2 millions à Jacob Zuma. Tout le monde gagnerait à ce que les choses soient claires, mais il faut que le Parlement légifère sur le financement des partis. Il existe seulement une législation pour les fonds publics et les financements des campagnes électorales, mais rien n’oblige les partis à révéler les sources privées de leur financement. Kgalema Motlanthe, l’actuel vice-président de l’Anc avait déclaré, il y a deux ans, que le Parlement devait intervenir pour une régulation claire et transparente de ces financements. Source Business Day

.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Libération conditionnelle pour Ferdi Barnard, tueur de l’apartheid


Le meilleur restaurant du monde est sud-africain !


Une vingtaine d’hommes pris au piège d’une mine abandonnée


Nedbank, la banque verte sud-africaine




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP