L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

La sécurité des femmes dans les transports sud-africains

Après les graves incidents sexistes dont des jeunes femmes ont été victimes de la part de chauffeurs de taxi, une réunion entre les autorités locales de la province de Gauteng, les représentants de la profession et le patronat a permis de clarifier la situation et de prendre les mesures appropriées pour assurer la sécurité des voyageurs et des femmes en particulier. Pour le maire de Ekurhuleni, il est temps d’agir et de faire respecter « la dignité des voyageurs » comme le demande un groupe de femmes. Le responsable régional des taxis a encouragé les femmes à dénoncer tous les actes de harcèlement et a promis d’en punir les auteurs. « Il est important pour toutes les compagnies de taxis de faire en sorte qu’il n’y ait pas d’armes dans les stations de taxi et que les femmes ne soient pas victimes de harcèlement sexuel ». le responsable de la chambre de commerce a précisé que plus de 40 000 entreprises avaient recours aux taxis pour le transport de leurs employés chaque jour. « Le gouvernement doit être strict dans l’application des règlements et la sécurité de nos employés doit être la priorité ». Le patronat est prêt à aider à financer des formations pour les chauffeurs de taxi. Depuis des années la « guerre des taxis », la vétuste des véhicules, la conduite dangereuse des chauffeurs mettent en danger la vie de millions de voyageurs qui empruntent chaque jour ce mode de transport pour aller au travail.Source Business Day


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie


Afrique du Sud : les élections auront lieu au mois de mai 2019




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP