L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Ligue des femmes de l’ANC, une nouvelle direction

Le dernier congrès de la Ligue des femmes de l’Anc n’a pas été épargné par les querelles de clans qui divisent le mouvement, Angie Motshekga qui vient d’être élue à la présidence de l’ANCWL, est une fervente supporter de Jacob Zuma. Elle est actuellement responsable de l’éducation dans le gouvernement provincial du Gauteng. Cette élection renforce le camp Zuma, avec la Ligue de la jeunesse de l’ANC qui lui est complètement acquise, la Ligue des femmes vient de lui apporter un soutien appréciable. Toutefois être femme élue a des responsabilités politiques n’exclut pas la sanction populaire. Nondumiso Maphazi et Nosimo Balindlela, respectivement à la tête de la province du Cap oriental et maire de Mandela Bay viennent d’être sanctionnées pour incompétence. Voilà le commentaire sévère d’une femme de la région : « C’est une bonne chose que l’Anc retire son mandat à Nondumiso Maphazi et Nosimo Balindlela, parce que, en tant que maire Nondumiso Maphazi est un échec total et pour moi Nosimo Balindlela, c’est du bla bla mais pas beaucoup d’action ». D’autres habitants ont des réactions plus positives : « Sans une Ligue des femmes, ce pays ne fonctionnerait pas correctement ». Source Cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie


Afrique du Sud : les élections auront lieu au mois de mai 2019




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP