L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Treatment Action Campaign gagne son procès contre les charlatans

Le tribunal du Cap vient de déclarer illégale les activités de plusieurs pseudo médecins qui prétendaient guérir de diverses maladies, dont le VIH/sida à l’aide d’élixirs, onguents , ail, patate et autres ingrédients « miracle ». D’autre part le ministère de la santé est reconnu responsable d’avoir accrédité ces affirmations mensongères et d’avoir ainsi trompé les malades. Les charlatans existent partout et depuis longtemps, mais en Afrique du Sud leurs pratiques douteuses ont mis en danger de nombreux malades infectés par le virus VIH qui, confortés par le ministère de la santé, pensaient avoir des remèdes alternatifs aux antirétroviraux. Le jugement établit sans équivoque le devoir du ministère de la santé de veiller au respect de la législation sur les médicaments autorisés et dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement. À l’issue du jugement TAC demande que la Ministre de la santé soit relevée de ses fonctions. Source Tac

.

.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le passé de l’extraction minière devant la justice


Le cobalt, un métal facétieux


Sale temps pour le Président Ramaphosa


Ministère sud-africain des femmes, de la jeunesse et des handicapées : le compte n’y est pas !




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP