L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

La vie chère n’épargne pas l’Afrique du Sud

Les prix des produits alimentaires ont augmenté en moyenne de 14% en février 2008. Le maïs (un produit alimentaire de base), la viande, le lait, les œufs, les légumes deviennent de plus en plus chers. La sécheresse dans les pays producteurs, une forte demande mondiale ont fait exploser les prix. Le Président de la Banque mondiale, Robert Zoellick a plaidé pour une réponse mondiale face à l’escalade des prix qui « aggrave la pénurie, la faim et la malnutrition ». La crise risque de durer et il appelle les dirigeants de chaque pays à la vigilance et à des réponses plus adaptées aux protestations populaires contre la vie chère. La réponse à cette crise sans précédent doit mener à réfléchir « à une nouvelle vision de la politique alimentaire mondiale « qui doit prendre en compte les facteurs de l’énergie, des rendements, des investissements, du changement climatique, de la marginalisation des femmes et des pauvres ». Dans l’immédiat il appelle les pays riches à donner les 500 millions de dollars qui manquent dans les caisses de la FAO pour aider les plus démunis à se nourrir. Source Business Day


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le Zimbabwe au bord d’ une crise alimentaire majeure


Elections moroses en Namibie


La culture du tabac au Malawi : un esclavage qui ne dit pas son nom


Deloitte, le cabinet d’audit pris la main dans le sac




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP