L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Le coquillage qui fait reculer le ministre

Le ministre de l’environnement sud-africain a suspendu l’interdiction totale de la pêche à l’abalone, ou perlemoën, un coquillage que l’on trouve sur les côtes dans la région du Cap. Apprécié des gourmets, mais aussi réputé pour ses qualités aphrodisiaques, ce mollusque est menacé de disparition à cause des pêches illégales organisées par des gangs criminels. On estime que près d’un million de ces coquillages sont pêchés illégalement. La pêche autorisée fait vivre de nombreuses familles de petits pêcheurs. L’interdiction totale les aurait ruinés et le braconnage n’aurait fait qu’augmenter au profit des gangs criminels. Reste à trouver une solution qui sauve à la fois le coquillage et les pêcheurs.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Mozambique ou comment ruiner un pays africain


Jacob Zuma devra payer ses frais de justice


Tanzanie : un barrage hydroélectrique dans un site classé patrimoine mondial de l’Unesco


De l’eau dans le gaz des relations Rwanda –Afrique du Sud




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP