L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Les banques ne sont pas au service des pauvres

L’Afrique du Sud compte cinq grandes banques, mais les taux d’intérêts élevés, les frais bancaires et surtout l’absence d’éducation, d’information et de pratique des services bancaires exclut la grande majorité de la population pauvre. C’est le constat fait à l’issue d’une conférence internationale sur le système bancaire à Sun City. Même le système des comptes Mzansi crée pour les plus modestes se révèle trop rigide. Les systèmes bancaires coopératifs et informels ne sont pas reconnus. Les plus pauvres n’ont pas accès aux prêts immobiliers, ils achètent à crédit et sont victimes d’usuriers qui exploitent leur ignorance. " Pourquoi les banques ne mettent pas un système qui répondra aux besoins des pauvres en imaginant toute une gamme de possibilités selon la situation personnelle des clients ? » s’est interrogé le vice- chancelier de l‘université UNISA qui organisait la conférence. Source Business Day


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP