L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Reconnaissance du travail de Treatment Action Campaign

La vice-ministre de la santé a reconnu que l’Afrique du Sud " avait été très embarrassée " par les critiques exprimées à la conférence internationale sur le sida qui s’est tenu à Toronto en août 2006. Elle a reconnu que nier la réalité de la pandémie avait fait perdre un temps précieux. Elle a rendu hommage à Zackie Achmat, le président de TAC, qui bien que séropositf, avait refusé de prendre des antirétroviraux tant que le gouvernement n’adopterait pas un plan sanitaire permettant aux plus pauvres des malades d’y avoir accès. "Notre pays doit lui dire merci". Ces déclarations montrent que les actions qui se sont multipliées pour exiger du gouvernement des mesures urgentes et cohérentes pour lutter contre le sida commencent à porter leurs fruits et que la ministre de la santé est de plus en plus isolée au sein du gouvernement. Source Business Day


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

La culture du tabac au Malawi : un esclavage qui ne dit pas son nom


Deloitte, le cabinet d’audit pris la main dans le sac


Un grand pas en avant pour aider les femmes


Le prix du pain augmente de 60% au Zimbabwe




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP