L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Guerre ouverte des factions au sein de l’ANC

La guerre est déclarée entre les factions de l’ANC après la suspension du secrétaire général du parti, Ace Magashule. Celui-ci refuse d’obéir et à écrit une lettre au Président Cyril Ramaphosa pour lui dire qu’il le suspendait de ses fonctions pourcause de corruption. Magashule prétend dans sa lettre qu’il a le pouvoir de suspendre le président, ce qui est faux Seule le NEC (National Executive Committee) a ce pouvoir Ce comité exécutif compte 84 membres est c’est la plus haute instance du parti. C’est le NEC qui nomme les 26 membres du NWC (National Working Committee), comité qui a pris la décision de suspendre Ace Magashule de ses fonctions. Une trentaine de membres de l’ANC ont aussi reçu une lettre de suspension pour accusation de corruption. Tous veulent faire appel devant la justice en prenant pour argument la présomption d’innocence garantie par la constitution. Le NEC va se réunir dimanche 9 mai pour prendre des décisions définitives.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Nouvelle brève


Guerre ouverte des factions au sein de l’ANC


Namibie : la Chine n’aime pas les syndicats indépendants


L’année universitaire commence par un drame




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP