L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Nayemaka Goniwe, une militante oubliée

Nayemaka Goniwe, une militante oubliée La mort de la veuve de Matthew Goniwe, un des quatre militants enlevés par la police sud-africaine et connus sous le nom des Cradock Four, rappelle combien le rôle des femmes dans la lutte contre l’apartheid fut crucial pour mettre fin à ce régime criminel. En 1985, son époux et trois autres militants, enlevés par les forces de police pour leurs activités militantes, furent massacrés ; leurs corps calcinés retrouvés une semaine après près de Port Elizabeth. Nayemaka et les trois autres veuves n’ont jamais baissé les bras pour connaître la vérité. Une enquête fut ouverte en 1993 et les forces de sécurité de l’époque furent reconnues coupable d’enlèvement et de meurtre. En 1997, six policiers demandèrent l’amnistie devant le Commission Vérité et Réconciliation pour le meurtre des Cradock Four. Nayemaka fut toujours aux cotés de son époux pendant les années de lutte.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Nayemaka Goniwe, une militante oubliée


Aider les mères et leurs bébés à naître quand le Covid 19 apporte la mort.


Diamants ou cacahuètes ?


Afrique du Sud : la population approche des 60 millions d’habitants




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP