L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Toi aussi, mon fils

Andile Ramaphosa a reconnu avoir reçu la somme de 2 millions de rands de la firme Bosasa pour l’obtention d’un marché. Chaque jour, les révélations de l’ancien directeur de la compagnie auprès de la commission Zondo ajoutent des noms à la longue liste des membres de l’ANC qui ont accepté les largesses de Bosasa. Ces révélations vont–elles avoir un impact sur les prochaines élections, quand on apprend que la direction de l’ANC a aussi profité des largesses de cette entreprise. Le scandale Bosasa-ANC va-t-il remplacer le scandale Gupta-Zuma ? Les cadavres empilés dans les placards de l’ANC commencent à sentir mauvais. Pour le moment, la tactique qui consiste à s’excuser, à promettre de ne plus recommencer, semble plus astucieuse que celle du déni du clan Zuma. Mais l’opposition pourrait saisir l’occasion pour gagner des électeurs au mois de mai prochain.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

La culture du tabac au Malawi : un esclavage qui ne dit pas son nom


Deloitte, le cabinet d’audit pris la main dans le sac


Un grand pas en avant pour aider les femmes


Le prix du pain augmente de 60% au Zimbabwe




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP