L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Mozambique ou comment ruiner un pays africain

Le Mozambique est au bord du gouffre financier parce que son ancien ministre des finances avait monté une opération frauduleuse avec l’aide d’une banque suisse. Un projet d’investissement de deux milliards de dollars pour des infrastructures portuaires et la construction de thoniers avait été concocté, avec un bon pourcentage en pots de vin pour les auteurs du montage financier. La commande avait été passée aux Constructions mécaniques de Normandie à Cherbourg. L’ancien ministre mozambicain a été arrêté en Afrique du Sud, alors qu’il s ‘apprêtait à s’envoler vers Dubaï et quelques jours plus tard quatre banquiers du Crédit Suisse étaient arrêtés à Londres et un cinquième, Jean Boustani, un ressortissant franco-libanais, à l’aéroport JFK de New-York. Les enquêteurs du service des fraudes des Etats-Unis ont réussi à mettre la main sur des échanges de courriers électroniques montrant le mécanisme et le montant de l’escroquerie : au moins 500 millions de dollars ont été détournés dans les poches des six prévenus. Tout ce beau monde pourrait se retrouver devant un tribunal de New-York. Bien sûr la direction du Crédit Suisse a démenti toute implication dans cette affaire, les prévenus ne faisant plus partie de leur personnel. Source The amaBhungane Centre for Investigative journalism


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Mozambique ou comment ruiner un pays africain


Jacob Zuma devra payer ses frais de justice


Tanzanie : un barrage hydroélectrique dans un site classé patrimoine mondial de l’Unesco


De l’eau dans le gaz des relations Rwanda –Afrique du Sud




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP