L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Grand ménage dans la famille Dos Santos, l’ancien président angolais

Le fils de l’ancien président Dos Santos, sur lequel pèsent de graves accusations de corruption reste en garde à vue à la demande du procureur général. Plusieurs proches de l’ancien président sont aussi mis en cause, comme Jean –Claude Bastos de Morais, un homme d’affaires suisse-angolais. Avant de céder la place, l’ancien président Jose Eduardo Dos Santos, avaient pris soin de nommer des membres de sa famille ou des amis proches aux postes stratégiques de l’économie du pays, sa fille Isabel à la direction du géant pétrolier, Sonangol, et son fils, José Filomeno, à la tête d’un fonds souverain de 5 milliards de dollars. L’actuel président, Joao Lourenço a décidé de faire le ménage en limogeant tous les proches de l’ancien président. Bien que second producteur africain de pétrole, le peuple angolais n’a guère profité de cette manne accaparée par l’élite au pouvoir.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Swaziland/Eswatini : les étudiantes obligées de se livrer à la prostitution pour vivre


Une mine de charbon à ciel ouvert au Botswana


Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP