L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Ni excuses, ni compensations pour le génocide des Hereros et Namas de Namibie

L’Allemagne va rendre à la Namibie les restes des Hereros et Namas massacrés au début du siècle et qui avaient été ramenés en Allemagne pour être étudier et prouver « la supériorité de la race blanche ». En 1904, les Hereros s’étaient révoltés contre le vol de leurs terres et de leur bétail, en 1905, les Namas avaient rejoint les révoltes indigènes. La riposte du colonisateur a été sans merci : un ordre « d’extermination » qui abouti à la mort de 60 000 Hereros et 10000 Namas. Ceux qui ne furent pas massacrés par les troupes du l’empereur furent parqués dans des camps où ils sont morts de faim et de froid. Le massacre de des Hereros et des Namas est considéré comme le premier génocide du 20éme siècle. Ce 29 août 2018, le gouvernement allemand a remis 19 crânes et des ossements aux représentants de la Namibie au cours d’une cérémonie religieuse à Berlin, mais refuse pour le moment de s’excuser ou d’envisager des compensations financières.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie


Afrique du Sud : les élections auront lieu au mois de mai 2019




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP