L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Jacob Zuma enfin traduit devant la justice

Jacob Zuma enfin traduit devant la justice Dix ans après avoir été accusé de fraude, racket, blanchiment d’argent et corruption, Jacob Zuma va devoir s’expliquer devant la justice. En 2007, il avait été accusé d’avoir accepté des pots de vin de compagnies d’armement étrangères dans le scandale de l’achat d’armes pour la rénovation des forces armées sud-africaines en 1999. Le parquet avait abandonné les poursuites quand il devint candidat à la magistrature suprême aux élections de 2009. Cette décision avait été qualifiée d’irrationnelle par la Haute cour de justice du Gauteng et elle avait demandé un jugement. Les allées et retours devant la justice ont coûté à l’état la bagatelle d’un million d’euros à l’état. Zuma vient d’accepter, à la demande du nouveau président Cyril Ramaphosa, de payer ces frais de justice s’il venait à perdre son procès. Les accusations contre la compagnie d’armement Thint, qui n’est autre que Thalès, vont aussi être reprises. Raymond Zondo, chef de la justice, doit aussi commencer son enquête sur la capture de l’état par la famille Gupta. Beaucoup de soucis pour l’ancien chef d’état.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

L’Afrique du Sud entre en récession


Swaziland : la Danse des Roseaux et la pornographie


Ni excuses, ni compensations pour le génocide des Hereros et Namas de Namibie


Un plan énergétique sans ajout nucléaire pour L’Afrique du Sud




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP