L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

L’ANC n’est pas à vendre ! Pas sûr ! dit Cyril Ramaphosa

A quelques jours de l’ouverture de la conférence nationale de l’Anc qui désignera une nouvelle direction et son président, Cyril Ramaphosa, candidat qui, pour le moment, arrive devant l’autre candidate, N. Dlamini Zuma, découvre que la pratique de l’achat des voix est monnaie courante. « Nous avons entendu des histoires de personnes à qui on a promis beaucoup d’argent, certains même achètent des voitures avec cet argent ! ». Cyril Ramaphosa, s’il est élu, veut être le champion de la lutte contre la corruption et veut que ceux qui ont pillé l’argent de l’état répondent de leurs actes devant la justice. Devant cette menace qui se précise, Jacob Zuma va tout tenter pour s’assurer une retraite bien loin des barreaux d’une prison. La province du Mpumalanga a refusé de se prononcer pour l’un ou l’autre des candidats au nom de « l’unité du parti » ; les litiges de trois provinces sont devant la justice, autant d’incertitude pour la victoire du champion déclaré de la lutte contre la corruption.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Swaziland/Eswatini : les étudiantes obligées de se livrer à la prostitution pour vivre


Une mine de charbon à ciel ouvert au Botswana


Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP