L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Pour les Anciens de la lutte, Zuma doit partir

Les Anciens de la lutte de libération ont tenu leur conférence consultative pendant trois jours à Braamfontein en réunissant autour d’eux des représentants des associations, le Sacp, le Cosatu, le Sanco, les anciens présidents Thabo Mbeki et Kgalema Motlanthe, des ministres. Tous ont justifié leur présence « pour l’amour de l’Afrique du Sud et l’ANC ». Dans leur déclaration finale ils se disent « trahis » par une élite corrompue qui n’a plus rien à voir avec les valeurs de l’Anc : « Nous observons que la direction de l’ANC est paralysée et incapable de gérer l’indiscipline, l’incompétence et la corruption au plus haut niveau ». Siphiwe Nyanda, ancien général de MK et des forces armées sud-africaines a dit que "l’ANC avait été capturé par une clique, qui est très anti-ANC » mais que l’ANC ne lui appartenait pas. L’actuelle direction de l’Anc n’avait pas donné son accord à la tenue de cette conférence.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Conférence nationale de l’ANC –chapitre 2


Conférence nationale de l’ANC - Chapitre 1


Afrique du Sud-Brésil : coopération minière


Disparition de Laloo Chiba, un des derniers vétérans de la lutte




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP