L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

L’Union européenne et le scandale de la famille Gupta

Après la lettre envoyée par Lord Hain à Jean-Claude Juncker, Président de la commission européenne, c’est au tour de Neena Gill, porte parole du Parti travailliste pour l’économie, de demander, par une question écrite, à l’UE de revoir ses lois sur le blanchiment d’argent par ses propres institutions bancaires. « L’UE est le plus important partenaire commercial de l’Afrique du Sud, aussi une réponse ferme de l’UE serait prise au sérieux par le Président Zuma et la famille Gupta ». Elle demande aussi à la Commission de s’assurer que les cabinets d’audit, qui ont avalisé des comptes truqués dans les scandales des entreprises publiques sud-africaines et les sociétés appartenant aux Guptas ou à leurs amis, respectent les exigences éthiques en vigueur. La corruption sud-africaine trouve aussi un appui dans la tolérance des créditeurs européens.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Conférence nationale de l’ANC - Chapitre 1


Afrique du Sud-Brésil : coopération minière


Disparition de Laloo Chiba, un des derniers vétérans de la lutte


Jacob Zuma : l’heure du jugement se rapproche




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP