L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

« Je pense qu’elle croit avoir été violée »

C’est la réponse de Lindiwe Sisulu, ministre du Logement, interrogée sur le viol de Fezekile Kuzwayo, plus connue sous le nom de Kwezi, la jeune femme qui a accusé Jacob Zuma de l’avoir violée. Une réponse surprenante pour une candidate à la présidence d’un pays où 109 viols sont recensés chaque jour. Pendant le procès Kwezi avait du se cacher pour échapper aux harpies qui hurlaient « brulez la sorcière » devant le tribunal, puis elle est partie vivre à l’étranger pour sa sécurité. Séropositive, elle est morte en octobre 2016. La journaliste Redi Thlabi vient de consacrer un livre à la courte vie douloureuse de Kwezi.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le travail invisible des femmes accroit les inégalités


Jacob Zuma trop malade pour témoigner devant la commission Zondo


La population du Zimbabwe en danger de famine


Pour tous les Sud-Africains un congé parental de dix jours




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP