L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Après Bell Pottinger, le cabinet d’audit KPMG, victime du scandale Gupta

Après l’agence de communication Bell Pottinger, c’est au tour du cabinet d’audit KPMG d’être sanctionné pour ses liens douteux avec la famille Gupta. Le PDG de la branche sud-africaine et 7 de ses collègues ont démissionné. KPMG a reconnu avoir fourni un faux rapport qui mettait en cause Pravin Gordhan quand il était responsable du service des impôts sud-africains. KPMG a aussi reconnu avoir justifié les dépenses somptueuses du mariage d’une fille Gupta au détriment des finances publiques. C’est la quatrième entreprise internationale a avoir été mise en cause pour des liens douteux avec la famille Gupta. KPMG a promis de rembourser les sommes versées pour ce travail frauduleux aux services des impôts, soit 23 millions de rands et versera 40 millions de rands à des ONG spécialisées dans l’éducation et, ce qui ne manque pas de saveur, à des organisations qui luttent contre la corruption.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Jacob Zuma bientôt devant la justice ?


Manifestations pour dénoncer la corruption et pour la démission du Président Zuma


Bonne nouvelle pour les séropositifs sud-africains


L’une entre au Parlement, l’autre en sort




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP