L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Le meurtrier de Chris Hani doit rester en prison

La demande de libération sous conditions de Janusz Walus pourrait être à nouveau rejetée si le juge qui doit prendre la décision tient compte de la déclaration de la victime, la veuve de Chris Hani. Celle ci s’oppose à toute libération conditionnelle de l’assassin de son mari parce qu’il n’a jamais exprimé le poindre remords et qu’il n’a pas dit toute la vérité. Si Walus a bien été le tireur et Clive Derby-Lewis, l’homme qui lui a fourni l’arme, on ne sait toujours pas qui a donné l’ordre de tuer Chris Hani et l’identité des comploteurs. Le Sacp exige que toute la vérité soit faite sur ce meurtre politique, commis le 10 avril 1993, à un moment crucial de la période des négociations entre le Parti National et l’Anc. Janusz Walus et Clive Derby Lewis, avaient été condamnés à la prison à vie en octobre 1993, Clive Derby-Lewis, libéré pour raisons médicales, est mort d’un cancer en novembre 2016.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le travail invisible des femmes accroit les inégalités


Jacob Zuma trop malade pour témoigner devant la commission Zondo


La population du Zimbabwe en danger de famine


Pour tous les Sud-Africains un congé parental de dix jours




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP