L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Le Parti communiste sud-africain a 96 ans

Le 30 Juillet 1921 le Parti communiste d’Afrique du Sud est entré dans le paysage politique sud-africain. Ennemi juré du régime d’apartheid, il sera interdit avec la Loi sur la suppression du communisme en 1950 et prendra dans la clandestinité le nom de South African Communist Party (Sacp) Parti communiste sud-africain. Parti ouvertement non-racial, il fera de la lutte des classes un élément essentiel de la lutte de libération nationale. Depuis sa légalisation en 1991, le Sacp, un pilier de la triple alliance avec l’Anc et le Cosatu, a vu ses rangs grossir et pour son 14eme congrès, tenu en juillet 2017, il admet plus de 280 000 membres. Ce dernier congrès pourrait être le signal d’un tournant décisif si le Sacp, un des premiers à avoir dénoncé la corruption, la capture de l’état par la famille Gupta et le pillage des ressources nationales, décide d’aller au élections de 2019 sous son étiquette, tout en essayant de « forger le front patriotique le plus large possible pour défendre la constitution, approfondir la démocratie nationale et préserver la souveraineté démocratique.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Jacob Zuma bientôt devant la justice ?


Manifestations pour dénoncer la corruption et pour la démission du Président Zuma


Bonne nouvelle pour les séropositifs sud-africains


L’une entre au Parlement, l’autre en sort




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP