L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

#GuptaLeaks : enfin une bonne nouvelle !

Dans les milliers de courriels que les journalistes de AmaBhungane et Scorpio décortiquent,on ne trouve pas que des affreux ! Il y a aussi ceux qui ont osé s ‘opposer aux trafics et malversations de Gupta &C°, parfois au risque de perdre leur poste de responsabilité. Karen Ferreira de Transnet a osé s ‘opposer à l’attribution d’un marché à la compagnie Zestilor, sans procédure légale d’appel d’offres. Zestilor appartenait à la femme d’un lieutenant des Guptas. Thabani Mashego, d’Eskom, avait mis en garde contre la livraison de charbon de mauvaise qualité à un prix excessif à une centrale thermique de la compagnie publique d’électricité par Tegeta, une entreprise des Guptas dès 2014. Rone Alex, employé dans le cabinet d’audit KPMG, avait découvert des factures de l’entreprise Linkway Trading intitulé « dépenses d’affaires » pour couvrir les dépenses extravagantes du mariage du siècle d’une fille Gupta en 2013. Ses supérieurs avaient trouvé ces factures « en accord avec les normes comptables internationales ». Pour ce même mariage du siècle à Sun City, Heidi Gavagnin, directrice du spa, s’était opposée à la demande des Guptas qui exigeaient du personnel exclusivement blanc pour s’occuper des invités. La directrice avait ajouté à sa lettre de refus d’embaucher du personnel blanc « je voudrais aussi vous signaler que notre personnel est de niveau international ».

Voir en ligne : The amaBhungane Centre for Investigative Journalism


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

L’assassin de Chris Hani restera en prison


Remaniement ministériel : le choix du président


Mort noyé dans les latrines de son école


Gloire à Robert Mugabe pour l’éternité




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP