L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter


Sites partenaires



Actualités sociales
sur l'Afrique australe

Soweto : 16 juin 1976, la révolte de la jeunesse

Symbole de la lutte du peuple sud-africain contre le système d’apartheid, la photo de Sam Nzima, a fait le tour du monde. Hector Pieterson, porté par son ami Mbuyisa Makhubo, alors que sa sœur Antoinette Pieterson se tord de douleur, est devenu le héros de la jeunesse révoltée contre l’injustice. Mais que savons-nous du photographe ?

>>>

Ramaphoria ou les cent jours du Président Ramaphosa

Après la descente aux enfers pendant la mandature de Jacob Zuma, l’Afrique du Sud retrouve quelques couleurs avec la nouvelle équipe du Président Ramaphosa. Mais l’euphorie va-t-elle suffire à remettre l’économie sur les bons rails pour réduire le gouffre des inégalités qui dévaste la société sud-africaine ? à ressouder un parti déchiré par les factions ? à redonner confiance aux électeurs ?

>>>

Serbie, Afrique du Sud : mafias sans frontières

Georgije Gorg Darmanovic, aussi connu sous le nom de George Darmanovich, a été abattu dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 mai, vers 1h du matin, par des tireurs en moto dans le quartier de Novi Beograd. Un règlement de comptes entre mafieux sud-africains qui a trouvé son épilogue en Serbie. La mort de Darmanovic a choqué le monde interlope sud-africain, mais les autorités n’ont pas souhaité réagir.

>>>

Afrique du Sud : un tribunal populaire pour les crimes économiques

A l’initiative de chercheurs et d’organisations de la société civile, un tribunal pour les crimes économiques vient d’être installé en Afrique du Sud. Sa première audience : faire la lumière sur les ventes d’armes des quarante dernières années et faire le lien avec la corruption pendant et après l’apartheid.

>>>

Cyril Ramaphosa va devoir affronter la saison des grèves

L’hiver austral est traditionnellement la saison des grèves en Afrique du Sud. Elle a commencé par une grève des autobus, des manifestations contre le salaire horaire de base et se poursuivra avec les négociations annuelles de revalorisations des salaires entre syndicats et patronat. Souci saisonnier ou fin de la Ramaphosaphoria ?

>>>

Cyril Ramaphosa et l’impatience de ces concitoyens

Le Président Ramaphosa a quitté précipitamment une réunion des pays du Commonwealth pour tenter de ramener le calme dans la capitale de la province du Nord Ouest, Mahikeng. Des manifestations violentes ravagent la ville depuis deux jours.

>>>

Winnie Madikizela-Mandala : ni ange, ni démon

La mort de Winnie Madikizela-Mandela a provoqué une déferlante d’articles mettant en avant le côté sombre du personnage, en y opposant la lumière de l’icône Nelson Mandela. Le saint et la sorcière : l’image d’Epinal qui conforte les idées reçues. L’hommage de la nation sud-africaine est la meilleure réponse à toutes ces considérations.

>>>

Diesel et platine : fermeture des mines en Afrique du Sud

La mise au ban des véhicules fonctionnant au diesel, annonce des difficultés prochaines pour les mines de platine en Afrique du Sud. Ce pays produit 70% du platine mondial, largement utilisé dans les pots d’échappement des véhicules fonctionnant au diesel pour réduire la nocivité des gaz d’échappement. L’arrivée des véhicules électriques, gros consommateurs de métaux rares, change la donne.

>>>

L’Afrique du Sud fait le choix des énergies renouvelables

On parle beaucoup de la crise de l’eau, de la redistribution des terres, mais il y a une troisième question épineuse pour le gouvernement de Cyril Ramaphosa : la question énergétique. Elle vient de trouver une solution de bon sens dans le choix annoncé d’augmenter la part des énergies renouvelables.

>>>

Crise de l’eau au Cap : pour les femmes des townships, c’est Day Zero tous les jours

On parle beaucoup du Day Zero, le jour où la ville du Cap n’aura plus d’eau courante et ses habitants obligés d’aller chercher leur ration d’eau quotidienne à des points de distribution. Pour le 8 mars, un débat ayant pour thème Les Femmes et l’Eau a permis de mieux mesurer l’impact du manque d’eau sur la vie des femmes dans les townships.

>>>

Tous les articles >>>

Les brèves

On nous envoie à la mort !

Les convoyeurs de fonds sont en colère et ils ont manifesté hier à l’appel de la Fedusa (La Fédération des syndicats d’Afrique du Sud) dans toutes les grandes villes d’Afrique du sud. Depuis le début de l’année 159 fourgons ont été braqués avec des fusillades mortelles pour le personnel de sécurité. « Il y a beaucoup trop d’orphelins à la suite de ces meurtres ». Les convoyeurs ont formulé un certain nombre de demandes qui pourraient améliorer leur sécurité : des fourgons blindés pouvant résister à des tirs de Kalachnikov et aux grenades ; des salaires prenant en compte la dangerosité du métier ; un renforcement des mesures de sécurité ; une formation adéquate et que les clients aménagent des lieux où le transfert de l’argent se fasse loin du public ; une aide psychologique après une attaque pour les rescapés. Les syndicats ont menacé de bloquer tout le pays si leurs demandes ne sont pas entendues dans un bref délai


Jacob Zuma menace de lâcher le morceau

L’ancien Président Jacob Zuma a comparu le 8 juin devant le tribunal de Durban pour des accusations de fraude et corruption qui remontent à 1999 pour l’achat d’armes pour l’armée sud-africaine. Jacob Zuma est l’accusé n°1 pour une accusation de racket, deux pour corruption, un pour blanchiment d’argent et douze pour fraudes . Thalès, la compagnie francaise, représentée par Christine Guerrier, est l’accusé n°2 pour une accusation de racket, deux de corruption et une de blanchiment d’argent. A la sortie du tribunal, devant ses supporters, Jacob Zuma s’est fait menaçant « …qu’ils ne me provoquent pas, je pourrai dire ce que je sais sur eux. Il faut que le répète parce que j’en ai assez de faire le type gentil » et il a redit qu’il est maintenant un retraité qui n’a pas l’argent pour payer les frais de justice. L’affaire a été reportée au 27 juillet parce que, si l’avocat pour l’Etat est est prêt à maintenir ses accusations contre Jacob Zuma et Thalès, la défense des accusés n’est pas encore prête.


Qui sont les héros sud-africains ?

En voulant renommer l’aéroport international du Cap, le gouvernement a lancé un débat pour savoir quel nom choisir parmi les héros de la lutte de libération. Le choix est large car ceux qui ont sacrifié leur vie pour la cause nationale sont nombreux, mais qui choisir ? Winnie Madikisela-Mandela ? Nelson Mandela ? Robert Sobukwe ? Albertina Sisulu ? Desmond Tutu ? Chris Hani ? Steve Biko ? Pour le parti des Combattants de la liberté le choix est fait : Mama Winnie Mandikisela-Mandela parce qu’elle est « la mère de la nation « et « son nom donnera une place et une voix aux femmes égales à celle des hommes ». D’autres aéroports internationaux doivent aussi être renommés : ceux de East London, de Kimberley, Port Elizabeth. Ces nouveaux noms et l’introduction de l’histoire comme matière obligatoire dans le cursus scolaire n’ont pas fini de faire couler de l’encre parce que l’histoire d’un pays et ses héros sont pain béni pour les idéologues et faiseurs de « romans nationaux ».


Zimbabwe : suffrage universel bafoué

Les élections au Zimbabwe sont annoncées pour le 30 juillet 2018. Les électeurs vont donc pouvoir s’exprimer après le départ de Robert Mugabe et choisir leur président. Mais il n’est pas prévu de donner les moyens de voter aux milliers de Zimbabwéens qui ont quitté le pays pour des raisons économiques ou parce qu’ils étaient des opposants politiques. L’actuel Président Mnangagwa reconnait le problème, mais ils demandent à ses concitoyens qui sont vraiment « sérieux » de revenir au pays pour s’inscrire sur les listes électorales et de revenir une seconde fois pour voter ! Les réfugiés politiques qui ont été jetés en prison et torturés apprécieront.




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP