L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Sale temps pour l’industrie automobile sud-africaine

L’annonce de la fermeture des usines automobiles GM à Port –Elizabeth arrive à un moment où l’économie sud-africaine va mal. Les usines GM, qui fabriquent deux modèles Chevrolet et le bakki Isuzu, emploient 1500 personnes dont l’emploi est en grand danger. Les concessionnaires et vendeurs de la marque dont le nombre va passer de 132 à 90 sont aussi touchés par le départ du géant américain. Le marché intérieur n’est plus ce qu’il était, la crise est là, et le nombre de véhicules vendus annuellement est passé de 700 000 à 540 000. Alors que le chômage frappe de plein fouet une économie vacillante, le départ de GM à la recherche de rentabilité va encore fragiliser le marché de l’emploi. Les usines sud-africaines travaillaient surtout pour l’exportation, avec près de 350 000 véhicules exportés, le marché de l’automobile était le premier secteur de marchandises manufacturées du pays.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Après Bell Pottinger, le cabinet d’audit KPMG, victime du scandale Gupta


Je vois que la tour Eiffel est illuminée aujourd’hui


Les diamants de Robert Mugabe


Swaziland, le pays qui n’aime pas les femmes




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP