L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Un tribunal met un coup d’arrêt au programme nucléaire sud-africain

Le tribunal du Cap occidental vient de déclarer « illégal et inconstitutionnel » le processus d’acquisition de plusieurs centrales nucléaires par le gouvernement sud-africain. Le projet prévoyait la fourniture de 9600 MW par la construction de centrales nucléaires dont le coût était estimé à 1 trillion de rands (mille milliards de rands). Des accords avaient déjà été faits avec la Russie, les Usa et la Corée. Deux organisations, de défense de l’environnement Safcei et Earthlife Africa avaient déposé plainte devant la justice estimant que le processus d’achat était opaque et que le public n’avait aucun élément d’appréciation sur la nécessité d’un achat aussi important. Ce jugement leur donne satisfaction dans la mesure où avant toute acquisition de centrales nucléaires, le Ministère de l’Energie devra clairement informer le public des coûts, des risques et de la nécessité d’augmenter la part du nucléaire dans le programme énergétique du pays. Le dernier remaniement ministériel était lié à cette affaire d’achats de centrales nucléaires car le ministre des Finances limogé, Pravin Gordhan, y était ouvertement opposé et de forts soupçons de corruption pesait sur ce projet pharaonique. Le jugement rendu va obliger le gouvernement à revoir son plan énergétique d’autant plus que les besoins du pays avaient largement était surestimés.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Conférence nationale de l’ANC-Chapitre 3


Conférence nationale de l’ANC –chapitre 2


Conférence nationale de l’ANC - Chapitre 1


Afrique du Sud-Brésil : coopération minière




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP