L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Jacob Zuma répond à ses détracteurs : le roi, c’est moi !

En réponse à Cyril Ramaphosa, qui s’était ouvertement opposé au remaniement ministériel et à Gwede Mantashe qui avait publiquement dit que la liste des ministres limogés et nouvellement nommés avait été faite « ailleurs » qu’au sein de l’Anc, Jacob Zuma a fait une réponse digne d’un monarque absolu. « La constitution me confère, en tant que président de ce pays, le pouvoir constitutionnel de nommer les membres du gouvernement. Il n’y a pas de contraintes constitutionnelle sur le président de la façon dont ce pouvoir est exercé ou sur le processus selon lequel ce pouvoir doit être exercé, aussi longtemps que l’exercice de ce pouvoir est rationnel ». Il croit aussi que seul le remaniement est la cause de la demande du vote à bulletin secret de la motion de censure déposée par l’opposition. Oubliés les scandales, la corruption, les amitiés dangereuses avec le monde des affaires !


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Les ministres éconduits renoncent à leur siège de député.


La loi et la pratique ou la réalité de l’IVG pour les femmes sud-africaines


Caster Semenya et Saartjie Baartman : des corps noirs qui dérangent


Rien de nouveau pour les domestiques sud-africaines




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP