L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

L’Afrique du Sud et la Cour pénale internationale

Un groupe de juristes éminents a fait un rapport devant la commission parlementaire pour clarifier la position de l’Afrique du Sud par rapport à la Cour pénale internationale. Pour ces juristes, l’Afrique du Sud ne peut décider de quitter la CPI qu’après un débat parlementaire et l’Afrique du Sud aurait tout intérêt à rester au sein de la CPI et travailler à réformer l’institution de l’intérieur. « Tout aussi imparfaite que soit la CPI, des nations comme l’Afrique du Sud et ses parlementaires peuvent être à l’initiative pour améliorer ce tribunal. Cela ne peut se faire qu’à l’intérieur du système ». Il note aussi que les grandes puissances, les Usa, la Chine et la Russie qui ne sont pas membres de la CPI peuvent empêcher leurs ressortissants de comparaitre devant la CPI. « Les grandes puissances, membres du Conseil de Sécurité des Nations unies, sont un vrai problème, parce qu’elle peuvent faire ce qu’elles veulent ».


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Manifestations pour dénoncer la corruption et pour la démission du Président Zuma


Bonne nouvelle pour les séropositifs sud-africains


L’une entre au Parlement, l’autre en sort


Après Bell Pottinger, le cabinet d’audit KPMG, victime du scandale Gupta




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP