L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Pauvreté, rumeurs, frustration : le terreau de la xénophobie

Les violences contre les étrangers qui ravagent les townships autour de Pretoria ont toujours les mêmes causes. La frustration des habitants de voir leur désir de vivre mieux toujours remis à plus tard, les rumeurs les plus folles qui enflamment les esprits sur un fond de misère et pauvreté pour tous et le sentiment d’être abandonnés. La rumeur a couru que des logements sociaux étaient occupés par des étrangers, les propos du maire accusant les étrangers du fort de taux de criminalité qui ravage le pays, le trafic de drogues et la prostitution qui font florès ont enflammé des quartiers entiers A Rosettenville ceux qui ont mis le feu aux commerces et bâtiments appartenant à des Nigérians justifient ainsi leurs actes « La communauté fait cela pour elle. Nous n’avons rien brûlé ; pour nous, nous avons nettoyé, c’est comme cela que nous voyons ça. Nous avons nettoyé cette propriété qui était utilisé comme bordel ».


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Disparition de Joël Joffe, un défenseur des accusés de Rivonia


Que sont les jeunes lions devenus ?


Les responsables d’Eskom et SABC, premières victimes du Zuptagate


Namibie : disparition du dirigeant du mouvement de libération Swapo




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP