L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Sucre amer du Swaziland

Un rapport de la Confédération syndicale internationale dénonce les conditions inhumaines de travail des ouvriers dans l’industrie sucrière au Swaziland. Dans les zones rurales des milliers de personnes sont déplacés autoritairement pour agrandir les champs de canne à sucre ; l’usage intensif des pesticides est la cause de graves maladies souvent mortelles ; les salaires sont dérisoires pour des semaines de travail de 60 heures sans paiement d’heures supplémentaires ; les femmes enceintes sont licenciées sans indemnités ; les syndicats sont réprimés. La fortune du roi Mswati III est estimée à 200 millions de dollars, mais le salaire journalier d’un ouvrier dans les plantations de cannes à sucre excède rarement 5 dollars par jour. La CSI attire l’attention sur l’étiquetage Fairtrade Small Producers alors que les droits des travailleurs sont ouvertement bafoués dans la plupart des plantations de cannes à sucre. Le Swaziland exporte la canne à sucre en Europe et dans les autres pays africains.

Voir en ligne : Swaziland Newsletter


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Après Bell Pottinger, le cabinet d’audit KPMG, victime du scandale Gupta


Je vois que la tour Eiffel est illuminée aujourd’hui


Les diamants de Robert Mugabe


Swaziland, le pays qui n’aime pas les femmes




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP