L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Hécatombe à la SABC, la radio télévision sud-africaine

En deux jours, huit journalistes ont été licenciés sans autre forme de procès de la Sabc. Vuyo Myoka, qui avait écrit un article pour dénoncer les conditions de travail épouvantables, ne sait toujours pas si contrat sera maintenu Ivor Price, présentateur et producteur, a préféré annoncer sa démission Bien que condamnée par ICSA, la haute autorité de l’audiovisuel, la direction de la Sabc continue sa politique de désinformation des citoyens sud–africains en refusant toute information « négative » à quelques semaines des élections locales. Le Sacp, parti communiste sud-africain, apporte tout son soutien aux journalistes limogés et réaffirme « la Sabc appartient à tous les Sud-Africains. Ensemble nous pouvons, nous devons reprendre la Sabc et restaurer son mandat de service public. Nous devons en finie avec la décadence administrative et de gestion qui détruit le service public de la Sabc". .


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le meurtrier de Chris Hani doit rester en prison


La déchirure s’agrandit entre l’Anc et le Sacp


Caster Semenya reste la reine du 800 mètres


Pas de chasse aux sorcières pour les députés dissidents de l’Anc




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP