L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Les secrets de Polichinelle de la CIA

Un agent de la CIA aurait permis l’arrestation de Nelson Mandela en 1962. Ce n’est pas une révélation, mais la confirmation que pour les Américains, la lutte de libération du peuple sud-africain était dangereuse pour les pays occidentaux. La menace de l’extension du communisme pendant la guerre froide servait d’excuses à toutes les exactions : tuer le plus possible de communistes, ou supposés communistes. La lutte contre le communisme était un des piliers du régime d’apartheid ; défendre le monde libre et chrétien son credo. Bien entendu, tous les pays occidentaux ont soutenu ouvertement ce régime jusqu’en 1973 quand l’Assemblée générale des Nations unies a qualifié ce régime de crime contre l’humanité. Les pays africains libérés du joug du colonialisme ont joué un grand rôle dans cette prise de conscience. Il faudra attendre 1977 pour que les Nations unies décident l’application de sanctions globales et obligatoires contre l’Afrique du Sud. Ce qui n’empêchera pas les puissances occidentales de violer ces sanctions pendant des années et de lui livrer pétrole, armes et technologie de pointe, comme la technologie nucléaire. L’accueil de Nelson Mandela en héros après sa sortie de prison était une façon de faire oublier le passé. Mais l’Histoire est une grande muette jusqu’au moment où elle révèle ses secrets les mieux gardés.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Zuma for ever !


Disparition de l’ancien président du Botswana


Disparition de Joël Joffe, un défenseur des accusés de Rivonia


Que sont les jeunes lions devenus ?




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP