L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Séance mouvementée au Parlement sud-africain

Les parlementaires avaient un programme sérieux ce mercredi 4 mai : l’examen du budget présenté par le Président Zuma. Comme ils l’avaient annoncé, les élus du parti EFF ont interrompu la séance en provoquant une bagarre avec des députés de l’Anc. Ils ont été expulsés par la police et interdit de siéger pendant cinq jours. Les députés EFF ne reconnaissent plus Jacob Zuma pour président depuis la décision de la Cour constitutionnelle sur le scandale de Nkandla. Le lendemain huit partis ont décidé de suivre l’Alliance démocratique et refusent de siéger pour entendre Jacob Zuma répondre aux questions sur le budget. Ce refus met en cause la légitimité de Jacob Zuma : « En tant que représentants du peuple d’Afrique du Sud, nous ne pouvons pas en toute conscience légitimer un discours vide prononcé par un Président totalement discrédité et illégitime ». Le Président est à nouveau accusé de fraude et corruption dans l’affaire de l’achat d’armement et pourrait se retrouvait devant la justice.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

La déchirure s’agrandit entre l’Anc et le Sacp


Caster Semenya reste la reine du 800 mètres


Pas de chasse aux sorcières pour les députés dissidents de l’Anc


Jacob Zuma reste président




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP