L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Jacob Zuma à nouveau devant la justice ?

La haute cour de justice de Pretoria vient de qualifier « d’irrationnelle » la décision d’abandonner les accusations de fraude et corruption dans l’affaire de l’achat d’armes par l’Afrique du Sud qui remonte à 1999. Le Président pourrait donc être jugé pour les 783 chefs d’accusation que l’ancien procureur avait décidé de na pas poursuivre au prétexte qu’il s’agissait d’une affaire politique. L’opposition a donc gagné sur ce point puisque le dossier peut être ouvert à nouveau, le président de son côté a pris acte de la décision de justice. Mais le président peut faire appel et le procureur de la république ne pas suivre la décision des juges. La longue saga du scandale « Arms Deal » n’est pas close.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Manifestations pour dénoncer la corruption et pour la démission du Président Zuma


Bonne nouvelle pour les séropositifs sud-africains


L’une entre au Parlement, l’autre en sort


Après Bell Pottinger, le cabinet d’audit KPMG, victime du scandale Gupta




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP