L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Les veuves de Marikana s’invitent à l’AG des actionnaires de BASF

Agnes Thelejane et Ntombizolile Mosebetsane, deux veuves des mineurs tués par la police sud-africaine à la mine de platine de Marikana, demandent à l’entreprise allemande BASF de verser 8 millions d’euros d’indemnités pour alimenter un fonds d’aide aux victimes et familles des mineurs. Elles font partie d’une tournée en Allemagne organisée par Khulumani Support Group pour faire connaître au public la tragédie de Marikana. Elles sont accompagnées par l’évêque Seoka qui a expliqué à la presse que « BASF a une obligation morale... Beaucoup de gens sont morts dans ces mines. Beaucoup de gens sont morts dans la lutte pour avoir un travail et en finir avec la pauvreté ». BASF fabrique des pots catalytiques pour les automobiles et utilise du platine fourni par les mines de la compagnie Lonmin, propriétaire de la mine de Marikana. En 2014 la firme allemande avait acheté pour 450 millions d’euros de platine et autres métaux précieux à Lonmin.

Voir en ligne : khulumani Support Group


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Disparition de l’ancien président du Botswana


Disparition de Joël Joffe, un défenseur des accusés de Rivonia


Que sont les jeunes lions devenus ?


Les responsables d’Eskom et SABC, premières victimes du Zuptagate




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP