L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Pas d’armes à feu chez moi !

Pour la Saint Valentin, trois organisations sud-africaines, Sonke Gender Justice, Gun Free South Africa, et l’Institut pour les études sur la sécurité lancent une campagne pour les que les femmes s’emparent de deux lois, l’une sur le contrôle des armes à feu, l’autre contre la violence domestique, pour demander à la police d’intervenir si elles constatent la présence d’une arme à feu à la maison. Cette campagne intitulée #Gunfree Valentine campaign qui va durer jusqu’au 8 mars, s’appuie sur le constat qu’une femme a plus de chance d’être tuée par le revolver de son compagnon que par celui d’un étranger dans la rue. Une femme est tuée par son compagnon toutes les huit heures et dans 60% des cas le meurtre a lieu à la maison. Dans une société patriarcale le port d’une arme est considéré comme un acte d’amour : le revolver sert à protéger la famille. Pour Sonke Gender Justice c’est un mythe qu’il faut déconstruire. Il y a trois ans, le 14 février 2013, Oscar Pistorius tuait Reeva Steenkamp.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Conférence nationale de l’ANC-Chapitre 3


Conférence nationale de l’ANC –chapitre 2


Conférence nationale de l’ANC - Chapitre 1


Afrique du Sud-Brésil : coopération minière




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP