L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Tradition et patriarcat au Kwazulu-Natal : les femmes sont perdantes

Une municipalité de la province du Kwazulu-Natal a eu la bonne idée de récompenser les meilleurs lauréats au « matric » en leur offrant une bourse pour poursuivre leurs études supérieures. Seulement la bonne idée est contraire à la constitution sud-africaine et tout particulièrement à la Loi pour la promotion de l’égalité et la prévention des discriminations. Sur la centaine de bourses accordées, seize ont été attribuées à des jeunes filles à une condition : qu’elles soient vierges et le restent durant toutes leurs années universitaires ! Et pour contrôler la virginité de ces jeunes filles et mériter le versement de la bourse, elle devront se soumettre à un test de virginité chaque année. Rien de semblable n’a été prévu pour les jeunes garçons. Un cas flagrant de discrimination qui, on ose l’espérer, devrait être dénoncé par la Commission sur l’égalité des genres. On peut aussi se demander combien de femmes siégeaient à la commission d’attribution des bourses.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Manifestations pour dénoncer la corruption et pour la démission du Président Zuma


Bonne nouvelle pour les séropositifs sud-africains


L’une entre au Parlement, l’autre en sort


Après Bell Pottinger, le cabinet d’audit KPMG, victime du scandale Gupta




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP